STEPHANE MAHOT, kinésithérapeute et responsable de la structure médicale de Chambéry Savoie Handball.

« Cet appareil ne révolutionne pas l’électrothérapie mais plutôt la façon de pratiquer et nous permet d’avoir une vision globale de l’entraînement. Jusqu’à aujourdh’hui, nous avions au maximum 4 voies de stimulation sur un même appareil. Mihabodytec nous permet, pas ses 10 voies de stimulation, une prise en charge complète aussi bien dans le domaine de l’esthétique que dans le domaine paramédical. La grande nouveauté, c’est l’utilisation de l’électrothérapie en synergie avec le mouvement, domaine que seul les kinésithérapeutes du sport utilisaient jusqu’à présent.

Il faut juste rappeler au néophytes qu’une stimulation volontaire d’un groupe musculaire ne recrute que 70% des fibres alors que, couplé à l’électrostimulation, on arrive à 100% des fibres stimulées. Donc un gain plus rapide dans le développement musculaire ! Mais pas seulement. Car dans le domaine de l’esthétique, le recrutement en chaîne musculaire va nous permettre de renforcer des zones difficiles à travailler régulièrement mais essentielles (ex : les fessiers). La tonification en chaîne musculaire permet un remodelage du corps mais améliore également la circulation sanguine. Or, on sait depuis longtemps que le problème des femmes, c’est justement les tissus non vascularisés qui favorisent le développement de la cellulite.
Si nous prenons en exemple nos patients atteints de pathologies lombaires, le miha bodytec va nous permettre de solliciter en même temps toute la chaîne postérieure (mollet, ischio-jambiers, fessiers, lombaires) mais aussi la paroi antérieure (abdominaux grand droit, obliques, transverses).

On obtient ainsi un travail de gainage qui, couplé à une respiration correctement ensignée, donne des résultats que nous avons longtemps recherchés chez la plupart de nos patients qui ont toujours du mal avec les exercices classiques de renforcement abdominal et lombaire.

Enfin, dans le domaine du sport, on peut aller jusqu’à associer le miha bodytec à un travail sur vélo ou plate-forme oscillante, permettant une augmentation très significative du renforcement musculaire ainsi qu’un gainage augmenté. Nous pouvons ainsi différencier les différents types de contractions musculaires en fonction des domaines recherchés : vitesse, puissance, endurance, force maximale ou explosivité. »